Loading...

Soirée saucisse chez Audrey | Forum

Lieu du sujet: Index » Divers » Foutoir
Maître Robert
Maître Robert Oct 22 '16




J'assure ma prestation "Chippendale" chez Audrey

Chères amies lectrices
Chers amis lecteurs

Je relate ici, avec émotion, ma nouvelle prestation "Chippendale".
Cette fois, c'est pour marquer l'anniversaire de Audrey. 19 ans.

Etudiante à la Fuck de médecine de l'université voisine, elle fait une fête.
A cet effet, elle invite une vingtaine de ses copines étudiantes de la FucK.

Découvrons ce nouvel opus, émouvant et plein de sensualité.
C'est à la fois sensuel, épique et plein de rebondissements...

Bonne découverte

Cool

J'assure ma prestation "Chippendale" chez Audrey

Audrey fête aujourd'hui son anniversaire. Elle a 19 ans. A cet effet, elle organise une petite fête avec ses copines.
Ce sont toutes des étudiantes de la Fuck de médecine de l'université voisine. C'est Clémentine qui s'occupe de tout.
Clémentine est mon "manager" et mon agent artistique. J'arrive avec ma mobylette sur le coup de 19 h30 précises.

Audrey et Clémentine m'accueillent dans le jardin. Elles m'invitent à passer par la cave avec ma mobylette bleue.
Ce sera évidemment beaucoup plus discret. Comme tous les samedis, ce seront les WC qui feront office de loges.
Les deux jeunes filles m'accompagnent afin que je puisse me préparer. J'emmène les deux sacoches de la mobylette.

Nous voilà tous les trois. Clémentine m'aide à mettre mon costume très élégant. Je chausse mes palmes de plongée.
Audrey me fait remarquer que rien n'est plus beau sur un homme qu'un costume stricte et des palmes de plongée.
Je porte toujours mes palmes de plongée sous-marine quel que soit mon déguisement. Ce sont mes portes bonheur.

Nous entendons les premières filles arriver. Il est déjà 20 h. Je commence dans cinq minutes. Audrey nous laisse.
Elle va recevoir les invitées. Clémentine me laisse aussi car elle assure la fonction de "Disc-Jockey". Professionnelle.
J'entends la musique. Il est temps d'y aller. < Show must go on > . J'arrive avec ma mobylette rutilante. Effet superbe.

Je suis déguisé en Donald ! Je suis accueilli par un tonnerre d'applaudissements. Audrey me rejoint alors sur scène.
Elle s'empare du micro. < Bonsoir ! Je vous présente Maître Robert. C'est le monsieur des saucisses ! >. Triomphe !
< La saucisse ! La saucisse ! > s'écrient toutes les filles en cœur. Je suis submergé par l'émotion. Le show commence.

J'aurais préféré être déguisé en Mickey. Mais Clémentine trouve qu'il est plus judicieux d'être déguisé en Donald.
Surtout qu'elle s'est déguisée en Hilary. Je commence par interpréter "La danse des canards" en dialecte Bavarois.
En même temps, je parcours la scène en faisant mon "Moon-Walk" dans une parfaite imitation de Michael Jackson.

"La danse des canards", Donald. Ce concept échappe un peu aux filles de l'assistance. C'est un peu trop "intello".
Ce n'est pas grave. Je continue avec le fameux "Duck-Walk" de Chuck Berry en interprétant "Johnny B. Good.
J'agite du canard WC en précisant que c'est une escroquerie publicitaire. Il n'y a pas de canard dans le canard WC.

Les filles se déchaînent. C'est un véritable délire. L'une d'entre elles monte sur scène pour me saisir par les palmes.
Une autre m'arrache ma cravate. Une autre encore m'arrache ma perruque rousse. Je suis rapidement tout nu.
Il me faut m'enfuir. Clémentine, Audrey et moi, nous nous enfermons à double tour dans les cabinets de toilettes.

J'en profite pour faire pipi. Pendant ce temps Audrey tente d'ajuster la ficelle de mon string que je porte à l'envers.
En effet, chacune le sait, je porte mon string à l'envers avec la ficelle devant. Je garde mes palmes noires de plongée.
Clémentine me fixe la grande plume rose derrière. Contre la porte, des filles hurlent : > La saucisse ! La saucisse ! >

Enfin tout se calme. Je peux revenir. Je saute sur scène et je chante "Foule sentimentale" de Alain Süshi en Chinois.
Immédiatement c'est le délire. Les filles reprennent le refrain avec moi. Une de ces furies monte sur scène en criant.
Elle m'arrache mon string doré à paillettes argentées. Je reçois une petite culotte trempée lancée depuis la salle.

Me voilà complètement à poil. Je pars en courant. Je courre en canard à cause des palmes. Je me réfugie au cabinet.
Clémentine et Audrey viennent me rejoindre. Je fais pipi pendant que Clémentine m'enfile. Elle m'enfile le collant.
C'est un collant rose du plus bel effet qui se marie bien avec ma perruque violette bouclée et mes palmes noires.

Contre la porte les filles donnent des coups en hurlant : < La saucisse ! On veut ta saucisse ! > Nous attendons.
Le calme revient enfin. Je peux y retourner pour terminer mon spectacle. Je saute sur scène. Je chante "Gaston".
"Gaston" de Nino Ferrer que j'interprète en patois Bielo-Russe du XIX ème siècle. C'est encore un vrai triomphe.

Autour de moi, tombent quantité de petites culottes. Culottes dont certaines, trempées, collent jusqu'au plafond.
Je me prends même un soutien-gorge pointure 95 c en pleine face. Ce qui m'aveugle pendant mon "Moon-Walk".
Le bordel recommence. Une fille monte sur scène et m'attrape par ma saucisse de Morteau qui pend sur le côté.

J'arrive à m'enfuir. Clémentine et Audrey me rejoignent au WC. Nous nous enfermons pour attendre le calme.
Enfin, c'est le silence. Il est temps de retourner dans l'assistance pour le rituel de la photo souvenir. Je m'ajuste.
Clémentine a fixé son appareil photo sur le trépieds. Je pose au milieu des filles. C'est très professionnel. Superbe.

Des filles me tiennent par le bras, d'autres par les chevilles, d'autres encore par mes poils pubiens. C'est émouvant.
Moi, jésuitiquement, debout au milieu, j'agite ma saucisse de Morteau dont le jus, à cause de la chaleur, dégouline.
J'en mets un peu partout. Les filles rigolent en s'essuyant les cheveux. Il est temps de mettre un terme à la soirée.

Nous voilà enfin seuls, Clémentine Audrey et moi. Il faut passer la serpillère sous les chaises, ramasser les culottes.
Audrey regarde ma saucisse de Morteau avec envie. Clémentine lui propose d'y goûter. Audrey hésite un peu, ravie.
< C'est quoi qui colle, au bout, on dirait des petits bouts d'omelette ? > me demande Audrey en reniflant la saucisse.

Je lui révèle la nature de ce qui colle au bout ! < C'est dégueu ! > fait-elle avant d'y goûter, enchantée, émerveillée.
Pendant ce temps, Clémentine agite un chèque sous mon nez et un nouveau contrat. En me faisant des clins d'œil.
< Samedi prochain, tu assures ta prestation "Chippendale" chez Clarisse ! > me fait Clémentine. J'observe Audrey.

Tous droits réservés - © - 2016 - Depuis mon Blog -

Maître Robert - (Eleveur de saucisses) -

 




MerluFree
MerluFree Oct 23 '16
Mon pov vieux va, 


J'ai tellement pitié que j'envoie cette vidéo 


Bettie Page qui se trémousse, a foison, ... un régal .


https://www.youtube.com/watch?v=JzNW7IBXL_A