Loading...

Que penser de Philippe Muray ? | Forum

Lieu du sujet: Index » Médias » Bouquins
MerluFree
MerluFree Sep 2 '16
Je vais me lancer dans la lecture de deux de ses bouquins, et déja je m'interroge.

Quand je vois un artiste de variété comme Luchini, qui fait sa promo, comme il a fait celle de Céline.

J'hésite ...



Luchini, est un repoussoir pour moi, du coup j'ai moins envie d'aimer ce Muray.


Encore un déçu du marxisme, qui nous impose ses idées noires ...

Old Nick
Old Nick Sep 2 '16
Pas lu, comme quasi aucun ouvrage des penseurs de la réacosphère ou de la pseudo "fachosphère". Mais ceux qui l'ont lu sont fans (Chloë des Lysses l'adore), et si Luchini s'y intéresse ça ne peut pas être mauvais  
jean paul hauchon
jean paul hauchon Sep 2 '16
moi je vous recommande voyage au bout de la nuit ... céline lui il a tout comprit bien avant nous ....autrement en guise de lecture je vous propose bhl le célèbre flatulosophe  et sa poifiasse qui se fait défoncé le cul par klaus kinski dans un de ses films .....chercher sur le net vous verez ...
jean paul hauchon
jean paul hauchon Sep 2 '16
aller je vous donne le liens ...


http://www.bonporn.com/...e-dans-un-film-porno
MerluFree
MerluFree Sep 4 '16

Citation de jean paul hauchon moi je vous recommande voyage au bout de la nuit ... céline lui il a tout comprit bien avant nous ....
Céline, et le voyage je connais, j'ai même lu deux fois, j'en ai lu beaucoup d'autre, même les trois interdits.
Dans le fond je trouve qu'il a raison, mais je n'aime pas trop son fameux style, trop vulgaire.
On a l'impression désagréable avec lui qu'il n'y a pas d'espoir, que l'âme humaine est ainsi faite, qu'il y aura toujours des miséreux, et des puissants. 
Il s'intalle là dedans en décrivant avec délectation les affres qu'il observe chez les autres et lui même. 
J'ai l'intention de lire les autres "collabos" pour en faire le tour, et en tirer des conclusions.
Je connais bien Rebatet ( j'ai lu les deux étendards, et les décombres), je verrais plus tard Drieu la Rochelle, et surtout Brasillach.
Brasillach était d'un milieu différent de Céline, (ils ne s'aimaient pas) , Brasillach était catho, bourgeois distingué, brillant étudiant, tandis que Céline était athé, médecin au contact de la misère humaine, qui se foutait des universitaires, alors forcément les deux ne pouvaient pas s'entendre, n'empêche qu'avant de mourrir Brasillach a reconnu que c'était Céline qui avait toujours eu raison sur tout.
J'aime bien la façon dont Céline parle de la mort de Brasillach, qui était allé serrer la main du juge qui l'avait condamné à mort, il est resté digne jusqu'au bout.
Céline disait qu'il aurait du traiter le juge d'assassin, et lui cracher à la gueule. (faut dire que le fameux juge, avait travaillé pour Vichy)

Old Nick
Old Nick Sep 5 '16
Pareil pour moi en ce qui concerne Céline, j'ai beaucoup de respect et d'estime pour le personnage maudit et conchié, mais j'ai toujours bloqué sur son style. Jamais pu finir le Voyage, que j'ai pourtant commencé plusieurs fois. Ses phrases ampoulées ponctuées de points d'exclamation finissent par agacer et ça devient un système. Pour moi c'est un peu trop désuet, en fait. Un jour, je m'y remettrai quand même sûrement.
Manel Manel
Manel Manel Sep 22 '16
Pareil que toi vieux Nick concernant Céline. J'ai commencé le Voyage et Mort à Crédit plusieurs fois, sans jamais avoir pu les terminer, quand bien même j'ai pu y lire des phrases, des passages magnifiques mais sur la longueur je trouve ça quasi illisible. Je sais c'est honteux mais en règle générale les romans m'ennuient. J'en lis très peu et surtout des polars.

Jamais lu Muray. Faut dire que la Lévy et sa clique ont tellement été hystériques avec lui à une époque qu'ils ont réussi à me faire fuir.

bébéthalidomide
bébéthalidomide Sep 22 '16

Moi je me suis toujours bidonné comme une baleine avec Céline (sauf Féerie pour une autre fois qu'il prétendait être son chef-d'oeuvre mais qui est soporifique à force d'être répétitif). Les autres sont à crouler de rire, y compris les plus réduits, Casse-pipe et Entretiens avec le Professeur Y...

Céline et Brasillach me paraissent ce qu'il y avait de mieux dans la "collaboration" littéraire, à la fois humainement, intellectuellement, littérairement et politiquement.

Rebatet ne m'a jamais emballé. Nationalisme revanchard germanophobe et bourgeois, opportuniste de surcroît. Certains aspects sont intéressants(Les tribus du cinéma et du théâtre), quelques descriptions de la Roumanie de l'époque, pour le reste...

Drieu la Rochelle: son journal est ébouriffant, mais sa vision politique me semble nulle. C'est du Gobineau recraché et appliqué, et l'on voit que c'est absurde.Son admiration exclusive des germano-nordiques devient ridicule, à voir la façon dont ceux-ci se sont couchés sous la botte du vainqueur...

 

Pour en revenir à Muray, je le lirai certainement un jour. Le problème, c'est que j'ai l'impression de savoir déjà ce qu'il a écrit. J'attends peu de surprise.

 

Sinon je ne lis plus de romans (sauf une fois par an Guerre et Paix pour essayer de corriger mon style...). Je ne lis plus que des essais et des monographies.

 

Édité par bébéthalidomide Sep 22 '16
MerluFree
MerluFree Sep 23 '16
Céline a vécu des moments forts, chaque fois que je lis ses livres, j'ai l'impression de voir un caricaturiste, qui, comme dans les journaux, à l'aide d'un dessin fait voir plus de choses que par un article touffu de cinq cents mots.


Au début j'ai eu du mal avec son style, mais j'ai trouvé chez lui une vision claire, il m'a ouvert les yeux sur beaucoup de choses. 


Dans un chateau l'autre, il parle de Berlin, avec la Pologne à quelques dizaines de kilomètres, c'est l'ouest européen qui finit, après c'est la plaine de Tchékov, un espace infini étouffant, et on est en 45, les russes sont aux portes de Berlin. 

On sent toute la force écrasante des russes, en quelques mots. 


Rebatet, j'ai lu les deux étendarts, il l'a écrit en prison, il avait du temps à perdre, alors ça fait six cents pages infinies, mais l'écriture est tellement belle que j'ai lu jusqu'au bout, même si sa vision de la société n'est pas la mienne ( il déteste le populo).


J'ai pas encore réussi a acheter un livre de Murray.

bébéthalidomide
bébéthalidomide Sep 23 '16

J'ai pas lu les deux étendards. il faudra que je m'y mette. J'aurai peut-être une meilleure image de lui (du point de vue littéraire exclusivement).

 

D'un Château l'autre, avec Nord, c'est la description de l'Apocalypse. Heureusement que l'humour le rend supportable. Pour un peu , on voudrait avoir vécu ces moments-là...