Loading...

Les stades en France, c'est vraiment de la merde ! | Forum

Lieu du sujet: Index » Divers » Foutoir
Alain Biteman Modo
Habitant à Paris (mais pas du tout supporter du QSG), je me suis donc résolu à accepter l'invitation de mon vieux camarade de fac, qui disposait de billets pour PSG-Lorient et m'a fait la gentillesse de me proposer de l'accompagner.

Arrivés au stade, on sentait tout de suite "l'accompagnement" des personnes présentes dans les gradins. Fumigènes et sifflets (les mêmes que ceux des flics) interdits, recommandation de ne "pas utiliser d'expressions grossières" à l'encontre de l'adversaire (sic), "tenue correcte exigée", bref, tous les ingrédients réunis pour un spectacle aussi emmerdant qu'une pièce de théâtre de Sartre jouée par des acteurs gauchistes à l'Odéon.

On s'assoit dans les tribunes, on prend une boisson hors de prix et un sandviche du même acabit. Verdict : cher et dégueulasse. Le match commence. Et bien mon instinct ne m'avait pas trahi !

Malgré le score fleuve (5-0), le stade était une vraie cathédrale. On sent tout d'abord que le public n'est pas derrière son équipe, ou plutôt, qu'il s'en branle.
On a l'impression de voir des spectateurs lambdas, tout comme on voit les beaufs venus polluer les musées le dimanche pour "passer le temps".
Pire, on pourrait presque se sentir au zoo. On regarde autour de nous, et on admire les bobos venus dépenser un quarantième de leur salaire pour regarder des milliardaires courir après une balle en se foutant du maillot qu'ils portent, comme on verrait des bourges faire un safari, alors qu'il y a quelques années les chômeurs longue durée venaient dépenser leur RMI pour mettre le feu au stade.

Fin du match. On sort et j'ai envie de hurler un OUF de soulagement. On discute à peine du match avec mon pote : il n'y a rien à dire. Tant du point de vue du contenu (le score fleuve et la différence abyssale entre les deux équipes), que du contenant (le stade silencieux).

Cette mésaventure et perte de temps aura eu au moins le mérite de m'avoir conforté dans mon opinion : les stades en France sont devenus à chier ! Depuis 5 ans au travers de mes déplacements, je m'étais déjà rendu à Marseille et St-Etienne plusieurs fois, ainsi qu'à Lyon et à Troyes et je suis à chaque fois allé voir des matchs. Je peux dire une chose : les deux premiers cités font figure d'exception, et encore plus tellement ces dernières années.

LA question à se poser est désormais : à qui la faute ? Nous pourrions répondre en deux temps, ou plutôt, identifier deux responsables.

Premièrement, les clubs. Souvenons-nous du plan Leproux au PSG, de l'interdiction des Ultras à Strasbourg il y a quelques années, ou encore le stade Vélodrome vidé (volontairement ?) par la politique désastreuse de Labrune, qui avait lui même fermé les virages pour des papiers jetés sur Valbuena. Un des plus beaux exemples de capitulation devant le politiquement correct.

Deuxièmement, la ligue. Ces couilles molles effrayées par le syndrome PSG-Lens (la fameuse banderole), ou les bastons régulières entre supporters (OM-PSG, Lyon-St Etienne, Strasbourg-Metz) ont trouvé malin de tout aseptiser. Les insultes contre les adversaires sont punies de pénalités dans le nauséabond "classement des tribunes" de la LFP, un fumigène est désormais sanctionné financièrement, et des jets de papiers sont assujettis à une fermeture de tribune voire des huis clos avec retrait de points pour UN malheureux pétard (les pauvres messins en savent quelque chose).
En France, on ne veut plus de supporters. On ne veut que des spectateurs friqués prêts à payer 10 sacs un sandwich SNCF qui tiennent des bouts de papiers colorés et agitent des petits drapeaux officiels fabriqués par des esclaves chinois ou qataris.
Pire ! On sanctionne les clubs pour des incidents ayant lieu en DEHORS du stade, appliquant une misérable directive de l'UEFA, qui plus est, n'est même pas obligatoire.

Ma décision est prise : je ne mettrai plus JAMAIS les pieds dans un stade en France. Étant resté malgré tout un amoureux du foot, je me rendrai donc désormais en Grèce le plus souvent que je peux, afin d'assister à un vrai match de balle au pied. Là où on peut s'insulter le temps du jeu, avant d'aller tranquillement boire un coup ensemble après.

Un VRAI spectacle, digne des jeux du cirque dans le Colisée de Rome ou des Jeux Olympiques antiques dans le Stade Panathénaïque. Un vrai bon moment, où rien n'est stérilisé par des pouvoirs publics pétochards en quête du moindre dérapage. Un VRAI orgasme, là où peut hurler, huer, cracher, se défouler et déverser toutes nos frustrations et nos problèmes, une sorte de thérapie de groupe collective devenant une partouze géante au coeur d'un stade bouillant se transformant en Lupanar à ciel ouvert où l'amour et la haine s'entrecroisent pour parfois se rejoindre, où l'on se retrouve entre cassosses, frustrés et schizos, nous entraidant à supporter nos misères et expier notre MAL intérieur.

PS : je vous joins quelques vidéos afin de vous donner un aperçu d'un VRAI match de foot

PANATHINAÏKOS ATHÈNES : 

OLYMPIAKOS LE PIRÉE : 

PAOK THESSALONIKI :



AEK ATHÈNES :



ARIS THESSALONIKI :


Édité par Alain Biteman Jan 6
MerluFree
MerluFree Jan 6
M'étonne pas que les turcs l'ait mauvaise.


Quand je pense que pendant que tous ces gens là s'excitent joyeusement, moi , ... je dors comme un bébé. 

Alain Biteman Modo
Je vois pas le rapport avec les turcs, si ce n'est que lorsqu'il y a un match entre un club grec et eux, ils se chient dessus. Comme ils l'ont toujours fait dès qu'ils n'étaient plus en nombre suffisant ! 


Alain Biteman Modo
Alain Biteman Fév 26
Et on en a encore eu la confirmation ce soir, pourtant chez le meilleur public de France, lors de OM-PSG. Dès le 2ème but parisien, on aurait entendu un arabe roter dans un stade qui sonnait alors aussi creux que l'intérieur du plug anal de Macron.


En Grèce, on hurle et on chante jusqu'à la fin du match. Sans interruption et quel que soit le score. 


RENDEZ NOUS LES JEUX DU CIRQUE, BORDEL !!!!

jean paul hauchon
moi le foot.........mais il faut reconnaitre que les turcs.................. nous leur devons les chiottes ... c'est déjà pas si mal  
LeGrandMerlu
LeGrandMerlu Fév 27
Crétin, ce sont les belges qui ont inventé les chiottes dont tu parles, et ce sont les turcs qui ont importé le concept, quelques années plus tard, en y ajoutant ... le trou.


Tout le monde sait cela a part vous, pauvres idiots !

jean paul hauchon
ont parle de merde et le grand merlu sort des chiottes !! hé connard ton histoire de belge !! mdr !!

En France, on parle de « toilettes turques » ou « toilettes à la Turque » pour désigner des WC où l’on se tient accroupi et plutôt implantés dans les écoles et certaines collectivités.

Mais les Turcs revendiquent-ils cette invention ? Pas vraiment… Les Turcs préfèrent parler de toilettes Grecques.
Mais, et les Grecs ? Posez la question à un Athénien et il vous expliquera que ces toilettes existent bien dans son pays, mais que vous faites erreur et qu’elles s’appellent des toilettes Bulgares.

Et ainsi de suite… Jusqu’à l’autre bout du monde.

Même les Japonais parlent de toilettes à la chinoise. En résumé, il semblerait qu’aucun peuple n’ait vraiment envie de s’attribuer cette invention, mais chacun rejette la paternité de cette idée sur un voisin. A la question « les toilettes Turques sont-elles Turques », la réponse devient alors compliquée et relève peut-être même de géopolitique ! alors vas chier dans ta caisse ducon ..
LeGrandMerlu
LeGrandMerlu Fév 27
Allez vous faire enculer !
Turlututu chapeau pointu
Des promesses Merlu ! des promesses ! surtout que vu des opinions politiques il semblerait que tu aimes la bite qui claque au fond de ton anus prurité afin que le liquide séminal ne vienne rentrer dans les micro plaies de ton appareil anal !