Loading...

Anne Sophie Mutter | Forum

Lieu du sujet: Index » Médias » Musique
Pages: « 1 2
LeGrandMerlu
LeGrandMerlu Aoû 3 '17
C'est dingue la réactivité de ce genre de forum, on peut répondre n'importe quoi, ils réagissent immédiatement.


Zob, zobi, zobinette, zob zob zob ! Ouahhhhh,  ouh ouh ouh !

bébéthalidomide
bébéthalidomide Aoû 3 '17

"@ Bébé : Non, les grecs ne viennent pas du Nord, on avait déjà eu cette discussion sur un autre topic j'y reviens pas. Je t'invite à lire toutefois cette excellent article : https://www.quora.com/Is-the-DNA-of-modern-Greek-people-similar-to-that-of-the-ancient-Greeks"


Déjà je vois pas comment on peut prétendre que l'ADN des Grecs actuels est similaire à ceux des anciens, vu que les tests ADN existaient pas à cette époque. Des prélèvements sur les ossements? ça ne prouverait rien vu l'abondance des esclaves orientaux et du fond pélasgique proto-hellénique (Socrate par exemple prétendait descendre des Pélasges). Et les invasions slaves ont submergé le tout jusque dans les îles.

 Homère ne s'est pas inventé les blonds Achéens et il n'en parlerait pas si abondamment si ça ne reflétait pas la population de son époque. Et les Doriens étaient de toute évidence venus du Nord, tout comme les Macédoniens, et les proto-indoeuropéens venus de l'Asie Mineure étaient originaire du Caucase, et avant cela des plaines du Nord.



 "Alexandre était peut-être un psycho, sûrement obsédé sexuel, mais pas un génocidaire. Ca n'a rien de comparable avec ce qu'on fait les romains par exemple. Certes les batailles ont fait parfois beaucoup de morts, mais jamais il n'y a eu de massacre de masse répertoriés comme du temps des ritals. Alexandre, bien d'avantage qu'un bâtisseur d'empire, était avant tout un immense stratège et surtout un grand aventurier."


Alexandre était assurément un grand aventurier et très vraisemblablement un immense stratège, mais je répète, tout ce qu'on dit de lui est postérieur de plus de trois siècles au bas mot, généralement de quatre siècles voire davantage. C'est plus que la Chanson de Roland par rapport à Charlemagne (et Charlemagne avait au moins Eginhard).

Et s'il faut en croire ses biographes (Arrien notamment dans son Anabase d'Alexandre), ses massacres systématiques sont bien documentés, avec de véritables "colonnes infernales" en Bactriane, en Sogdiane, contre les Saces et les Massagètes qui furent exterminés de même que toutes les population de l'Indus inférieur, ainsi que toutes les populations sur tout le chemin du retour par la Gédrosie.


Cela n'a pas beaucoup de sens de comparer 10 années de conquêtes d'Alexandre avec dix ou douze siècles de guerres romaines. 


 Ceci rien que pour les massacres d'Alexandre, dont les derniers contre des populations qui ne s'étaient même pas révoltées. Sans tenir compte de ses assassinats (Cleitos, Parménion,...), exécutions Philotas et Callisthène sur  fausse accusation de non dénonciation de complot...


Alors Alexandre n'était peut-être pas un psychopathe, vraisemblablement était-il tout à fait rationnel, mais une chose est sûre: il a brisé par tous les moyens tout ce qui pouvait s'opposer à lui et à sa volonté ou qui pouvait représenter un danger pour lui ou pour son pouvoir, bien loin du personnage chevaleresque inventé par Plutarque et plus ou moins repris par Quinte-Curce.


Édité par bébéthalidomide Aoû 3 '17
LeGrandMerlu
LeGrandMerlu Aoû 4 '17
Nous sommes d'accord sur l'essentiel.


Les grecs ne viennent pas du Nord.


Les Macédoniens oui, sinon ils n'auraient pas été capables d'entreprendre ce qu'ils ont accompli.


bébéthalidomide
bébéthalidomide Aoû 4 '17
"Nous sommes d'accord sur l'essentiel.


Les grecs ne viennent pas du Nord.


Les Macédoniens oui, sinon ils n'auraient pas été capables d'entreprendre ce qu'ils ont accompli."


Ben non, vu que jusqu'à preuve du contraire, les Grecs (Achéens, Doriens,...) venaient bien du Nord. La polémique ne tient qu'à l'estimation du fond pré-hellénique, et de l'importance de l'esclavage oriental, voire de la proportion de métèques orientaux.


Dire que les Macédoniens n'auraient pas été capables d'entreprendre ce qu'ils ont accompli s'ils n'étaient pas venus du Nord, c'est plutôt curieux comme argument.

 D'ailleurs, qu'ont-ils accompli de tellement extraordinaire? Rappelons que les Perses n'ont JAMAIS battu les Grecs dans aucune rencontre, ce qui relativise très sérieusement le "génie" d'Alexandre...

Alain Biteman Modo
Alain Biteman Aoû 4 '17
@ Bébé : les analyses sont pertinentes puisqu'elles ont été comparées avec l'ADN des grecs moderne. De plus, les invasions slaves, c'est pet de lapin, il ne se sont jamais établis définitivement, et il n'y a aucune trace de culture "slave" en Grèce, que ce soit dans la langue ou dans les arts.

Pour le reste, je rappelle quand même que Arrien n'aimait pas vraiment Alexandre. Et que pour un grec, il était très romanisé. Donc bon...c'est aussi discutable que Plutarque (qui lui, n'aimait pas non plus Marc Antoine).
LeGrandMerlu
LeGrandMerlu Aoû 4 '17
Silence, vous autres !


Je viens d'apprendre qu'Apollon, le dieu grec,  était nommé l'hyperboréen par ses semblables.


Donc fermez vos claques merde une bonne fois pour toute, et cessez de vous mesurer au Grand Merlu. 

Je suis Zeus.

Alain Biteman Modo
Alain Biteman Aoû 4 '17
Tiens sinon, dis moi Merlu, et c'est pas du tout ironique : on fait comment pour faire la galette-saucisse bretonne ? Je voulais en faire pour essayer, mais je savais pas vraiment quelle genre de galette ni de saucisse utiliser.
LeGrandMerlu
LeGrandMerlu Aoû 5 '17
J'en sais rien, moi je ne sais que faire que des crêpes bretonnes, je mets du miel et du citron dessus. 


Façon dessert, avec un bol de bon cidre frais de Fouesnant, un délice.

Alain Biteman Modo
Alain Biteman Aoû 5 '17
Et ça se cuisine comment ? Comme des crêpes normales en ajoutant les ingrédients que tu cites ?
Pages: « 1 2